Month: May 2018

Stunfest 2018

La semaine dernière, c’était le Stunfest à Rennes. Habituellement, j’y vais un ou deux jours, et mon grand plaisir est de squatter la zone indé pour tester les jeux un par un, discuter un peu avec les dév, et faire des pauses aux conférences.

Cette année, il y avait plus de 25 jeux je crois (j’en suis ravie !), il faisait un temps magnifique et j’ai passé beaucoup de temps à discuter, donc autant dire que j’ai fini la semaine en n’ayant pas testé grand-chose… Mais les jeux auxquels j’ai joués étaient franchement cools, donc autant en faire profiter malgré tout !

Orphan Age

Informations sur le site  (et Kickstarter à venir très prochainement)

Le jeu qui a choppé le prix du jury d’ailleurs, félicitations !

Un sims post-apocalyptique où l’on a la responsabilité d’un groupe d’orphelins en temps de guerre cyberpunk. Forcément, ça ne pouvait que me plaire. En plus de ça, on rentre dans le jeu très facilement, on est bien guidé, l’interface est claire, je kiffe la direction artistique… Certains moments plus narratifs me laissent présager de bons moments de jeu, et le jour où je vais avoir un de ces orphelins qui mourra, ça va me briser le coeur (ça, ou je vais passer des heures à optimiser l’agencement des équipements dans le refuge…..). Et si jamais le jeu n’est pas assez narratif à mon goût, ce n’est pas grave, puisque son compagnon Orphan Age Diaries (un visual novel, j’étais très contente d’en voir un sur le salon évidemment !) me laissera davantage explorer des vécus d’enfants dans cet univers impitoyable.

Double Kick Heroes

Informations sur le site + jeu dispo en Early Access

Ils nous ont hypé avec l’intro accompagnée de métal hurlant dans les enceintes, ça donnait tout de suite le ton ! C’est un jeu de rythme, de zombies et de métal : vous êtes pourchassés par des zombies et le seul moyen de s’en débarasser est de pianoter au rythme d’une bande-son métal. Le jeu se prend en main immédiatement, est tout de suite fun et addictif. J’aurais pu rester une heure à jouer dessus si je m’étais écoutée. Mon seul regret c’est juste de passer plus de temps à regarder les notes à taper plutôt que les monstres et boss dont les designs me font triper !

Save Me Mr Tako

Informations sur le site

Pas la première fois que je le vois au Stunfest, mais première fois que je le teste ! Et ça confirme l’impression qu’on en a quand on regarde quelqu’un d’autre y jouer : le jeu est parfait, nickel, fignolé, plaisant, réactif, enfin bref… Bon, il m’a aussi permis de confirmer que j’étais une quiche en platformers mais je le savais déjà, c’est pas une grande découverte. Vivement sa sortie !

Healer’s Quest

Disponible sur Steam

Jeu déjà terminé, dont je n’avais pas du tout entendu parler, et qui m’a vraiment plu ! Le concept fait déjà sourire : il faut jouer le rôle du mage blanc dans une équipe d’aventuriers, aka le rôle le plus ingrat de la troupe. En plus de ça, le jeu est vraiment bien fichu. Son écriture est très drôle (clairement le jeu où je me suis le plus poilée), et au début j’ai cru que ça allait surtout jouer là-dessus, mais en fait il y a de vraies mécaniques intéressantes en place, avec de la pression en temps réel lors des combats (devoir gérer en parallèle les spécificités de vos compagnons, leur survie, votre propre mana, vos différents pouvoirs possibles…), et aussi de vrais choix tactiques à faire lors de la sélection des équipements / des skills (et ça c’est en 30min de jeu, j’imagine même pas par la suite). J’ai aimé sa DA différente, la cohérence de l’ensemble. Le dév a fait ça tout seul, chapeau. Franchement une excellente surprise !

Come With the Flow

Prototype disponible sur itch.io

De loin je me suis dit “jeu contemplatif” et “Everything” (parce qu’on passe de personnage en personnage), mais en fait pas du tout, c’est plutôt un jeu de puzzle ! Des silhouettes blanches se déplacent selon des flux dans un grand espace dont certaines parties sont moins accessibles que d’autres. En se téléportant de silhouette en silhouette, on peut réussir à accéder à ces espaces “cachés”, voire à d’autres zones. Concrètement on avait deux zones à disposition, j’ai préféré la première qui avait davantage cet aspect “puzzle” (j’ai ragé plusieurs fois d’avoir raté le “coche” au niveau de certains flux pour réussir à aller là où je voulais) que la seconde, où ça a été plus facile pour moi d’accéder à la zone “cachée”. Les dév viennent d’un background artistique, ça se ressent et je trouve ça bien.

 

Avant de vous laisser, sachez qu’il y a une sélec “Stunfest 2018” sur itch.io (tous ne sont pas présents mais l’initiative est cool).

De mon côté, j’attends juillet pour avancer de nouveau Clinamen, mais j’aurai des nouvelles concernant Japan Expo avant cela !