Tag: kejhia

Clinamen #9 : démo et Japan Expo

La semaine dernière c’était Japan Expo, et le week-end j’étais sur le stand Kejhia avec la démo de Clinamen sous le bras.

Ça c’est le stand sur lequel j’étais samedi et dimanche, sauf pendant la pause Mario Kart Deluxe

Alors autant côté Kejhia, niveau gestion de stand, être exposant et tout ce que ça implique, je commence à être rodée (7 ans que je le fais avec eux, mon dieu, le temps passe !), même si j’ai manqué moitié du monde que je voulais voir à cause de ma présence réduite.

Par contre, avoir un jeu à montrer et surtout à faire jouer, ça, c’était une grande première. Et je dois avouer que c’est hyper gratifiant (et intimidant bien sûr) d’avoir des retours en temps réel. Je vais encore faire un comparo avec la BD mais, quand on vend un de nos mangas sur le stand, concrètement, on ne sait pas ce que le lecteur en pensera, et on aura bien de la chance s’il nous fait un retour sur sa lecture ; là, il est sur place pendant toute la durée de la démo, alors forcément ça change la donne ! En plus, les retours ont été positifs, il y a eu de l’intérêt et j’ai été agréablement surprise en fait, je ne m’y attendais vraiment pas (ce n’est pas de la fausse modestie, c’est juste que… c’est un premier petit projet quoi). Le dernier effet kiss cool, c’est que j’ai eu de la chance d’avoir des testeurs en or. Des profils variés, des personnes que je connaissais, d’autres non, qui passaient de 0 seconde à 30 minutes de réflexion sur les choix, certains qui disaient à voix haute tout ce qui leur passait par la tête en jouant, etc, etc… En bref : super expérience.

Du coup je vous mets à disposition la démo qui était disponible à Japan Expo (comptez 15 minutes). C’est une version de travail, j’ai repéré un bug depuis, mais ça vaut ce que ça vaut. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, les critiques constructives sont les bienvenues !

Démo de Clinamen

Cliquez sur l’icone pour charger la démo ! (exe)

Bon, maintenant, je vais m’atteler à compiler les retours et corriger/modifier ce qui s’en dégage et qui me semble pertinent. Dans l’idéal je verrais bien cette compilation sur un document collaboratif. Ça pourrait être top de mettre le jeu à jour régulièrement ici, et que le doc permette de faire remonter des remarques ! (Vivent les vacances)

Extraits de notes prises pendant les tests de la démo…

Clinamen #8 : vers Japan Expo

Le week-end prochain, je serai à Japan Expo sur le stand de l’association Kejhia (hall 6, stand N664), fraîche et dispo pour pitcher les mangas amateurs qu’on publie : Color of the Heart, Une Partie de Chasse (que j’ai traduit en anglais pour l’occasion avec l’aide de Shini, gros boulot), Les Ailes de l’Espoir

Du côté de Clinamen, c’était aussi l’occasion d’essayer d’aboutir à une version jouable sur le festival.

Tellement jouable qu’elle a un écran d’introduction. Temporaire, je vous rassure.

 

Le calcul était simple : j’ai codé un tiers du jeu, il suffisait donc de réaliser les assets associés (persos, décors, musique…) et hop ! Magnifique, la première journée du jeu disponible, à l’image de ce qu’il y aura dans la version finale. Et puis, je voulais réécrire certains passages qui étaient bien trop longuets, voire insupportables quand je les mettais dans la perspective d’une démo jouable en convention (où généralement on est peu disposé à se concentrer et se taper une pavasse de texte rébarbative).

Sauf que les deadlines ça ne fonctionne jamais comme on veut, et les semaines avançant, il a fallu concocter un plan B.

 

Le plan B : vous soudoyer avec des badges que j’offrirai à ceux qui terminent la démo. Je déconne à moitié : c’est pas mon plan B, mais les badges seront bien là, eux ! J’en ai fait des différents en fonction de votre manière de résoudre la situation finale… Oui oui, ça m’a beaucoup amusée (J’ai l’espoir secret que quelqu’un gagnera l’unique badge “J’ai vu venir le plot twist à 20km”)

 

Le plan B, ça a été de concevoir une démo spécifique pour Japan Expo, où je m’autorisais à dégager du texte, couper dans le tas, etc, etc (plutôt que de réécrire une introduction différente). Pour aller plus vite vers l’action, j’ai aussi fait en sorte que ce ne soit pas une action précise du joueur qui aboutisse à la scène suivante, mais que le joueur y accède de toute manière au bout de 3 actions aléatoires. Et puis j’ai éclairci la navigation dans les dialogues qui était brouillonne (l’est-elle encore ? j’espère le voir aux réactions des joueurs qui testeront la démo).

Et donc, finalement, à la surprise générale : cette version épurée “juste pour Japan Expo” est bien meilleure que la version initiale, donc c’est elle qui restera dans la version finale. L’introduction “alternative” que j’avais envisagée serait peut-être meilleure dans l’absolu (et encore ?), mais elle me demande 3 fois plus de visuels…

La morale de l’histoire : une fois de plus, les deadlines, ça sert.

 

Bon et sinon, il me reste quand même quelques assets à pondre d’ici samedi : l’antagoniste de la démo, le visuel qui sert à la “cinématique” d’intro, et les expressions des persos si j’ai le temps. Aujourd’hui, je vous présente : l’antagoniste de la démo. (J’ai usé de photo réf, j’ai pas un rendu semi-réaliste comme ça naturellement)

Je ne vous donne pas son nom, vous l’aurez dans le jeu si vous ne jouez pas comme une brutasse.

A bientôt, sur le stand peut-être ?

Joli mois de juin…

… et ses innombrables impondérables.

Pas de nouvelles du jeu cette semaine ! (comme la semaine dernière d’ailleurs, mais là j’étais au Philarmonie pour écouter le London Symphonic Orchestra – c’était fabuleux) Pour une bonne raison : il n’y en a pas, de nouveautés. Du coup vous avez droit à du récit de vie banal en guise d’explication à cette productivité inexistante.

Je me souviens, quand, naïvement, j’avais rempli la page consacrée aux objectifs du mois de juin sur mon journal.

En vert, les objectifs pour Clinamen. Traduction : “préparer une version jouable pour les curieux qui voudraient voir le jeu en action, finir le visuel d’Ester, faire le visuel de l’homme désespéré, commencer l’interface, réécrire certains moments clés (introduction, dialogue avec l’homme désespéré), avancer les petits décors”.

Ça se tenait : au niveau taf’, juin est beaucoup plus dégagé pour moi. A moi les soirées libres et l’avancement régulier !

J’avais un peu oublié que juin est aussi né sous le signe du social, avec son lot de fêtes d’école, de fêtes de clubs, de pots divers et variés. Je crois que c’est la première fois que je dis “je n’ai pas eu une soirée à moi ces 15 derniers jours” et que c’est véridique (j’ai une tendance à exagérer un peu mon surmenage). Je viens de vérifier sur mon journal. Je pense que j’ai mon stock d’interactions sociales pour 6 mois. (D’ailleurs, pour l’instant j’ai prévu des vacances d’été monacales, et ce n’est pas sans lien je pense)

A cette spécificité du mois de juin s’en rajoute une autre : je bosse au sein de l’association Kejhia, qui publie des mangas amateurs. Cette année, on sort le tome 5 de Color of the Heart, une comédie romantique, les tomes 1 et 2 de On the Hunt – c’est notre première sortie internationale (par une stagiaire de Shiro Games d’ailleurs), et peut-être le tome final de la trilogie de science-fiction Les Ailes de l’Espoir. Et si vous êtes un peu dans le milieu, vous savez que début juillet, c’est Japan Expo. Du coup on est en pleine période de bouclage, et mes rares heures de libre y sont consacrées. Dernier coup de collier niveau promotion, mise à jour des sites / réseaux sociaux, correction des maquettes, envoi à l’imprimeur… Bon, ça n’a rien à voir avec les bouclages qu’on connaissait il y a quelques années quand on était encore plus amateurs qu’à présent (hum, ces douces journées de 48h à dessiner non-stop, suivies de nuits blanches à relier nos bouquins / découper les marque-pages alors qu’en journée on est en festival !), mais ça occupe.

Enfin j’en connais un qui est resté sur le mode “bouclage à l’ancienne” (mon copain), et qui est en train d’essayer de finir sa BD dans les temps. Du coup il est probable que je l’aide ces 15 prochains jours (assistante “remplissage de noirs” et “décors secondaires” bonjour). J’espère avancer le jeu en parallèle aussi. L’espoir fait vivre !

Sur ce je vous laisse et vous dis à la semaine prochaine. Ce billet m’a fait penser à la vieille époque des Livejournal, ça me fait tout drôle.